21 Juin 2013

 

André permet à Velvetine de se démocratiser

 

Grâce à André, Velvetine se fait plus abordable le temps d'une capsule. La griffe de sacs haut de gamme à l'univers résolument rock est en effet la nouvelle invitée du chausseur pour l'automne-hiver 13. Une collaboration qui permet de plus à Anne Cécile Couetil, qui a lancé Velvetine en 2005, de décliner sa patte pour la première fois sous forme de chaussures.

 

c2e5

 

Modèles de la collaboration Velvetine x André.
La capsule attendue en boutiques à la rentrée compte cinq modèles de bottes, bottines et sleepers, et autant de propositions de sacs épaules, bandoulières ou seau. L'inspiration est naturellement rock, en noir, rouge et bleu, et l'on retrouve les fermoirs signatures des sacs Velvetine. Là où les modèles de la marque sont plutôt commercialisés autour de 450 euros, ceux dessinés pour André seront vendus entre 150 et 200 euros environ, idem pour les bottes. Dans cette démarche d'association-démocratisation, Velvetine succède à Mohekann, Karine Arabian, Atelier Mercadal ou Erotokritos notamment. 

Le chausseur du groupe Vivarte qui vient d'accueillir Lionel Giraud à la direction générale, succédant à François Feijoo connaitra par ailleurs à la rentrée un autre événement sur son réseau de 200 boutiques. La présentation de son nouveau concept boutique confié à l'agence Carré Noir devrait en effet avoir lieu d'ici l'automne, suivant de quelques mois le renouvellement de son identité visuelle.